On vous dit souvent que vous dîtes trop oui et que vous devriez arrêter de toujours dire « Amen » à tout ? Alors sans doute avez-vous besoin d’apprendre à dire non. Rassurez-vous, c’est le lot de beaucoup de personnes et surtout, vous pouvez changer cela.

Le temps de la réflexion

Réfléchissez avant de donner une réponse à une question ou requête. En effet, la plupart des questions ou demandes ne sont pas des questions de vie ou de mort, alors prenez le temps de la réflexion avant de dire oui, que cela soit à votre mère, un ami ou collègue. Réfléchissez à la réelle faisabilité de la chose. En avez-vous vraiment envie ? Avez-vous le temps pour cela ?

Affirmez-vous

Dire non, ce n’est pas faire preuve de faiblesse ou de méchanceté ou autre qualificatif du même acabit. Dire non, c’est simplement donner une réponse à une requête ou demande, quelle qu’elle soit. En disant non, vous vous affirmez. Cela ne fera pas de vous une mauvaise personne. Au contraire, dire non, c’est aussi envoyer des signaux positifs d’une personne qui sait ce qu’elle veut, qui sait se positionner de façon nette et qui sait poser des limites. Alors dîtes non quand il le faut, cela pourrait bien changer des choses autour de vous.

Dire non, c’est aussi rendre service

Si toutefois vous culpabilisez à chaque fois que vous dîtes non à quelqu’un, alors soyez rassurés. Dire non, c’est souvent aussi rendre service à autrui. On vous demande des services comme vous charger de démarches administratives ? Sachez qu’en laissant le demandeur s’en charger lui-même, vous lui rendrez service car après l’avoir fait, il connaîtra enfin les étapes et actions pour venir à bout de cette tâche. Cela pourra à d’autres occasions faire prendre leurs responsabilités à vos partenaires.

Entraînez-vous à dire non

Faîtes-le avec votre moitié ou un membre de votre famille. Simulez des situations pendant lesquelles vous avez tendance à trop dire oui et apprenez en vous entraînant à dire non. Vous verrez que vous vous découvrirez une facette de vous que vous ne connaissiez pas encore ou aviez oublié.

Ayez l’attitude qui convient et ferme la possibilité de négociations

Lorsque vous dîtes non, tenez-vous en à cette décision. Ayez l’air convaincu, afin de ne pas inciter autrui à la négociation. Votre non doit être ferme. Ayez de l’assurance lorsque vous répondez.

Dire non, c’est aussi créer de la confiance

Alors sans en abuser, sachez renvoyer à vos partenaires, les messages qui conviennent lorsque vous dîtes non. Expliquez le pourquoi de votre refus. Enfin, vous aurez l’impression que votre Non est naturel et à 100% justifié.

Dire non, cela s’apprend, comme beaucoup d’autres choses dans la vie. Vous ne savez pas assez dire non ? Alors réfléchissez avant de répondre, donnez fermement votre réponse sans laisser d’ouverture à la négociation. Si besoin, entraînez-vous à dire non et si besoin toujours, expliquez votre non. Vous verrez rapidement des résultats : cela vous aidera vous, mais aussi vos demandeurs.