Parmi les étapes cruciales avant toute entrée ou départ d’un logement, l’état des lieux est fait à la fois pour protéger le propriétaire mais aussi pour protéger le locataire de frais n’incombant ni à l’un ni à l’autre. D’où l’intérêt de bien connaître les tenants et les aboutissants de cet examen exhaustif de l’état d’un logement, avant la location et post location.

L’état des lieux d’entrée

Pendant l’état des lieux d’entrée, il est très important de bien prendre le temps de vérifier chaque détail et petits recoins d’un logement, aussi grand soit-il. Si l’état des lieux doit prendre plusieurs heures, alors il est grandement préconisé de soigneusement respecter le temps nécessaire pour que chaque élément constituant le logement, soit examiné minutieusement par le propriétaire (ou agent immobilier) et le locataire.

En effet, tout élément abîmé ou dégradé qui n’aurait par exemple pas été notifié sur le document officiel d’état des lieux, pourra plus tard hélas, être facturé au locataire sur le départ, car considéré comme étant responsable de cette dégradation. L’état des lieux d’entrée protège donc les deux parties quant à l’état général du logement et permet a posteriori, de faire un point précis de l’éventuelle dégradation de ce dernier.

L’état des lieux de sortie

Sur le même principe, l’état des lieux de sortie permet de faire le bilan de l’état du logement après l’occupation de celui-ci, toujours par les deux parties. Un examen tout aussi minutieux que lors de l’état des lieux d’entrée sera effectué, avec cette fois, un constat de l’état du logement mais aussi une comparaison de l’état initial, qui devra être fidèlement renseigné sur le document original de l’époque.

Le locataire, en cas d’éventuelles dégradations du logement, devra justifier des causes de celles-ci, qu’elles lui incombent ou non. Il est par ailleurs très conseillé de faire le point sur son logement avant même l’état de lieux de sortie, afin d’envisager par exemple un rafraîchissement ou des réparations qui sont à sa charge.

L’état des lieux comme protection des deux parties

Les propriétaires, gardiens et autres agents immobiliers sont généralement formés pour effectuer des états des lieux. Ainsi, ils savent exactement quels types de frais et types de dégradations incombent au propriétaire ou au locataire.

Cependant, afin d’être rassuré quant au bon déroulement d’un état des lieux, il est tout à fait possible d’être accompagné par exemple d’un parent ou toute autre personne qui serait également très au fait de ce type de rendez-vous.