Si la colocation reste depuis des années un moyen très populaire de se loger pour les jeunes, dans certains cas, elle peut aussi dissuader certains candidats qui ont peur pour diverses raisons et non des moindres.

Trouver la colocation qui convient par affinités

Il va de soi que tomber dans une colocation avec des musiciens tandis qu’on aspire au calme car pendant des années d’études nécessitant de longues révisions et lectures ou rédactions de mémoires et autres compte rendus, ne sera pas adapté. Pour éviter ce genre schéma, certains sites internet créés spécifiquement pour ce type de recherches sont disponibles : ainsi lors de la création de son annonce, il conviendra de préciser quel type de colocation est attendue et quelles sont ses exigences à cet effet.

Le bouche à oreille

Lorsqu’on cherche un logement ou colocation, il n’y a rien de tel que la communication et le relationnel direct, à commencer par le bouche à oreille. Il ne faut surtout pas hésiter donc à parler autour de soi, à des proches, la famille, amis ou encore collègues de sa recherche de colocation et du type de colocation souhaitée. Cela reste un des meilleurs moyens depuis toujours de diffuser vite, bien et gratuitement sa demande de colocation et de bénéficier du réseau de contact de son entourage. Ainsi, une connaissance qui saura qu’il reste une place à pourvoir dans une colocation, pourra contribuer qui sait à trouver la colocation parfaite.

Les annonces d’étudiants

Les étudiants sont une population particulièrement friande de colocation, pour diverses raisons économiques et de convivialité reconnues. Ainsi, il est préconisé pour avoir un accès direct à un grand nombre d’annonces de colocation, de consulter celles formulées par et pour des étudiants.

Les étapes de vérification

Il faudra pour éviter toute déconvenue et mauvaise surprise, passer par certaines étapes avant d’accepter une colocation. La première étant la visite du logement commun, la découverte de son futur espace. Cela permettra notamment de découvrir l’isolation sur place, au bruit, la configuration des lieux, la taille de la chambre, l’état des sanitaires… C’est fondamental car ce sera le futur lieu de vie. L’autre étape sera celle de la rencontre des futurs colocataires. Cela demeure le meilleur moyen de sentir si un Feeling passe ou non, si les personnes sont sérieuses, si elles inspirent là confiance… C’est après ces deux étapes que la plupart du temps, la colocation sera convenue ou non.