Être jeune est la plupart du temps synonyme de projets et d’envies d’avancer, sauf qu’il n’est pas rare pour pouvoir réaliser ces mêmes projets, d’avoir besoin d’une petite aide, comme par exemple un prêt bancaire. Cependant, quelles sont les conditions à respecter pour pouvoir obtenir un prêt bancaire ? Voici des informations précieuses qui vont aideront à vous situer vis-à-vis d’une future demande de prêt.

L’endettement

Voici sans aucun doute la condition à respecter avant toute autre pour pouvoir formuler une demande de prêt auprès d’une banque : à savoir ne pas être endetté. Si vous avez des dettes connues ou vérifiables par votre agence bancaire, alors il conviendra de patienter ou de solder toute dette avant de formuler une quelconque demande de prêt. Pourquoi cela ? Car un conseiller bancaire ne prendra pas le risque à la fois pour vous et pour la banque pour laquelle il travaille, de vous endetter encore plus que vous ne l’êtes déjà. Chose logique.

Alors que vous soyez endettés légèrement avec par exemple encore quelques mensualités d’un crédit à solder, ou plus fortement avec notamment un dossier de surendettement personnel validé, mettez-vous d’abord en situation stable financièrement avant d’opter pour une nouvelle demande de prêt.

Le fichage à la Banque de France

Voici un autre statut à éviter lors de toute demande de prêt bancaire, à savoir le fichage à la Banque de France. Être fiché en banque de France peut survenir pour deux raisons : Soit en cas d’émission de chèque sans provisions, soit en cas de prêt non régularisé ou autre incident de paiement du même type (Exemple : Découvert bancaire non régularisé…).

En effet, quelle que soit la raison du fichage d’une personne à la Banque de France, le résultat restera le même : Aucune demande de prêt ou autre crédit ne sera acceptée, car la transaction sera considérée comme trop risquée.

La situation personnelle

Pour formuler une demande de prêt bancaire, il faut avoir une situation financière personnelle qui rassure. Idéalement, un poste en CDI saura rassurer n’importe quel conseiller bancaire. Dans le cas de contrats de travail de plus courte durée, comme les contrats à durée déterminée à savoir les CDD, ou les contrats d’intérim, il faudra pouvoir justifier d’un minimum d’activité professionnelle sur les mois précédant la demande.

Bien entendu, il existe pour les personnes sans emplois, des aides qui pourront également suffire à prouver la capacité de rembourser du prêt, comme le fait de percevoir des allocations de tout type : ASSEDIC…