Être propriétaire de son logement est le rêve de la plupart des français, même avant l’âge de 35 ans. Mais hélas, tous les jeunes n’ont pas la capacité financière avant plusieurs décennies parfois, pour pouvoir prétendre à un achat immobilier et surtout, d’accéder à un prêt immobilier avec accord d’une banque. Alors un jeune peut-il vraiment accéder à l’achat immobilier ?

Avoir moins de 35 ans

Avoir moins de 35 ans lorsqu’on souhaite acheter un bien immobilier et que l’on s’adresse à une banque, est contrairement aux idées reçues, une bonne chose.

En effet, avoir moins de 35 quand on veut acheter un logement, c’est pouvoir bénéficier de différentes aides en tout genre, à commencer par des prix plus bas pour les frais d’assurances signées avec un prêt bancaire. Alors non, être jeune lorsqu’on veut acheter, ce n’est pas dissuasif pour une agence bancaire.

Rassurer la banque avec un apport personnel

Lorsqu’on est jeune et que l’on souhaite acheter un bien immobilier, il faut savoir dans la mesure du possible, rassurer la banque que l’on sollicitera pour obtenir un prêt immobilier. Et le meilleur moyen de rassurer une banque avant toute demande de ce type, c’est pour pouvoir annoncer et prouver que l’on est détenteur d’un apport personnel.

L’apport est un signe fort envoyé à la banque, indiquant une capacité de paiement d’emblée vis-à-vis du projet immobilier à signer. C’est aussi et surtout une somme qui viendra couvrir une partie de la somme que coûte le bien immobilier, réduisant le prêt et le coût du prêt et donc par extension, cela réduit d’autant les risques que le remboursement du prêt ne soient pas honorés à terme.

Emprunter à deux

Nul besoin de préciser que vouloir acheter à deux passera beaucoup mieux aux yeux d’une banque que le fait de vouloir acheter un bien immobilier en solo/en célibataire. En effet, acheter à deux augmente logiquement la capacité de paiement et surtout, la capacité de remboursement. Ce qui est évidemment très sécurisant pour l’établissement bancaire sollicité.

Vouloir acheter à deux, permet de cumuler les signes positifs pour solliciter une banque pour un prêt : Possibilité de pouvoir rembourser avec deux potentiels salaires, avoir une seconde personne pouvant rembourser le prêt en cas de perte d’emploi de l’un des deux demandeurs… Pour un projet d’achat immobilier, en somme, être à deux est une force et non un point dissuasif pour les banques.