Chaque année, c’est la même galère. Nombreux sont ceux et celles qui se demandent régulièrement comment bien remplir une déclaration d’impôts sur le revenu. En effet, lorsqu’on découvre le formulaire de déclaration de revenus et ses innombrables champs et rubriques, il n’est pas rare de ne pas savoir lesquels renseigner et surtout, comment bien les renseigner. A cet effet, voici comment bien remplir sa déclaration d’impôts sur le revenu.

Le respect des délais

Avant toute chose lorsqu’il s’agit de déclarer ses revenus, il est hautement conseillé de s’y prendre tôt de façon à déclarer ceux-ci dans les délais et éviter une majoration en cas de retard de déclaration. Il est à noter qu’une déclaration de revenus au format papier devra se faire toujours plus tôt qu’une déclaration via internet dont le délai est élargi.

Autre détail important concernant votre déclaration : La date limite pour déclarer vos revenus dépend donc du biais de déclaration (papier ou internet), mais aussi du département où vous vivez et dont vous dépendez. Un écart d’une semaine intervient selon les départements de France.

La date limite à minuit du dépôt de votre déclaration est quoi qu’il arrive indiqué sur votre formulaire reçu au format papier par voie postale, mais il sera également affiché sur le site internet officiel.

Les pièges à éviter

Ne vous y prenez pas trop tard pour déclarer vos revenus, notamment si vous avez besoin de temps pour réunir certains documents qui vous seront utiles pour déclarer (bulletins de salaires…). Par ailleurs, prenez soin lorsque vous vous apprêtez à déclarer vos revenus, de bien notifier sur votre formulaire informatique ou papier, tout changement de situation personnelle intervenu dans l’année précédente vous concernant : Pacs, Mariage, déménagement. Si de tels modifications sont survenues, il faudra alors l’indiquer en communiquant par exemple la nouvelle adresse ou en identifiant nominativement le partenaire du Pacs ou la personne épousée.

Ne pas oublier !

Le problème récurrent lors des déclarations de revenus, est d’omettre d’indiquer certains chiffres pouvant paraître secondaires, comme les revenus d’appoints. Vous avez travailler en plus l’an dernier ? Vous avez effectué des missions ponctuelles rémunérées ? Il conviendra alors comme pour tout autre salaire, de déclarer ces sommes gagnées lors de l’année dernière. Ces sommes viendront alors s’ajouter aux revenus classiques de salariés et rentreront en compte pour le calcul du taux d’imposition. Quand bien même ces sommes seraient minimes, elles doivent être déclarées au même titre qu’un salaire.