Vouloir lancer sa propre entreprise quand on est jeune est un projet fort louable et largement encouragé. Cependant, se lancer a un coût que très peu de personnes peuvent se permettre. Alors pour quelles alternatives opter pour financer le lancement de sa future entreprise ? Voici des pistes à ne surtout pas ignorer.

Le financement participatif ou Crowdfunding

Voici un type de financement qui a le vent en poupe depuis plusieurs années déjà mais qui décolle surtout depuis 3 à 4 ans. L’idée ? Vous vous inscrivez sur un des principaux sites de financement participatifs, vous présentez votre projet et alors, si le site valide votre présentation, vous pourrez alors lancer votre campagne de crowdfunding en partageant autour de vous sur le web, votre projet à financer, avec l’appui ou non du site de crowdfunding. Selon le montant fixé, vous disposerez d’une période pendant laquelle vos proches ou toutes autres personnes pourront contribuer à votre projet en versant différentes sommes.

Le prêt bancaire

Le prêt bancaire s’adresse la plupart du temps à tout futur entrepreneur qui ne pourraient pas de bénéficier d’autres aides de tout type. Le fait qu’aujourd’hui, même si le prêt bancaire reste une alternative envisageable pour financer le lancement d’une entreprise, il n’en reste pas moins difficile à obtenir. Il faut en effet pouvoir proposer des garanties que beaucoup n’ont pas au moment de la demande auprès d’un établissement bancaire.

Les aides au lancement

Les jeunes sont très souvent encouragés à se lancer dans la création d’entreprise. Ainsi, selon la tranche d’âge, il peut être possible de bénéficier de différentes aides locales ou nationales. Avant tout lancement, prenez le temps de vous informer sur internet ou auprès de votre mairie, sur les aides, communales, départementales ou même régionales dont vous pouvez disposer. Idem lorsque l’entreprise sera lancée. Selon votre âge, votre situation personnelle (chômage…) et selon le secteur d’activité de votre entreprise, vous serez susceptibles de pouvoir bénéficier de certaines exonérations de différentes taxes.

Les concours d’entrepreneurs

Chaque année, de nombreux salons de l’entrepreneuriat apparaissent avec pour beaucoup, des concours auxquels les futurs entrepreneurs peuvent participer en présentant leur projet de création d’entreprise. C’est par exemple valable pour contribuer à l’émergence des métiers et entreprises du numériques. Alors n’hésitez surtout pas à vous renseigner sur les différents concours auxquels participer pour pourquoi gagner une prime de lancement qui contribuera à lancer votre affaire avec la publicité qui accompagnerait cette victoire.