Il est parfois nécessaire à certains moments, de formuler une demande de RSA, qui est le Revenu de Solidarité Active. Alors lorsqu’il s’agit notamment d’une première demande, comment formuler celle-ci ?

Les conditions à remplir

Afin de pouvoir bénéficier de cette aide, à savoir du Revenu de Solidarité Active, il faut remplir certaines conditions, à commencer par l’âge minimum. En effet, pour pouvoir formuler une demande et espérer toucher le RSA, il faut avoir au minimum 25 ans révolus. Autre condition non négociable, il faut résider en France. Ainsi, si vous êtes français et résidez en Belgique par exemple, il ne vous sera pas possible de toucher le RSA. D’autres conditions doivent également être respectées : Ainsi, un élève, étudiant ou stagiaire ne pourra pas non plus bénéficier du RSA. Idem s’agissant de personnes en congé parental total ou partiel, en cas de congé sabbatique, congé sans solde ou salarié en disponibilité, ce sauf pour les parents isolés qui doivent bien entendu attester de leur situation personnelle.

Où formuler sa demande

La demande de RSA peut être formulée auprès de plusieurs organismes différents, mais toujours en remplissant un formulaire qui est le formulaire CERFA N°13880 04. La demande peut être faite auprès de la CAF ou CMSA dont vous dépendez, ou du CCAS de votre domicile ou auprès de toute association habilitée par les services départementaux.

Simulation de droits

Comme pour vérifier si vous seriez éligibles à l’aide au logement sur le site internet de la CAF, il est aussi possible de vérifier son éligibilité au RSA via le site web de la Caisse d’allocations familiales. Ceci permet de vérifier si possible ou non de bénéficier de cette aide et à quel montant. Il faudra bien sûr renseigner différentes informations sur sa situation personnelle ainsi que sur la composition du foyer, sur les éventuels revenus touchés etc… Ce point sur la situation personnelle permet aux organismes habilités de vérifier en temps réel via le simulateur en ligne, si toutefois le demandeur est en situation de pouvoir toucher le RSA.

En en effet, le RSA est à la base créé pour remplacer le RMI que beaucoup ont connu à une époque, à savoir le revenu minimum d’insertion. Ainsi, un salarié à temps plein en CDI qui gagne bien sa vie ne sera pas éligible au RSA. Il en va de même pour un étudiant boursier. Tandis qu’un trentenaire qui serait parent célibataire et au chômage aurait plus de chances d’être éligible.