Pour la troisième fois, EDF Pulse a lieu pour doper l’innovation auprès des start-ups. Avoir des idées c’est bien, avoir les moyens de les concrétiser, c’est mieux, c’est exactement ce que veut faire EDF Pulse en utilisant ce canal de communication (et récompense).

Du 26 octobre au 6 décembre, les start-ups d’Europe peuvent participer à l’EDF Pulse

Il y a un an, les start-ups lauréates de ce concours étaient Enerbee, Damae Medical et Energiestro. Des noms pas très connu du grand public, mais dans le domaine professionnel, il en est tout autre. Ces trois entreprises sont spécialisées dans des domaines différents : Energestrio est spécialisée dans le stockage de l’énergie solaire, EnerBee dans la production d’énergie à partir de mouvement du quotidien et Damae développe un dispositif médical innovant. Des sujets qui nécessitent autant de développement que de moyens financiers pour parvenir à progresser et obtenir des résultats probants.

200 projets participent à ce concours. Le jury détermine les 6 « meilleurs » et le public choisit les 3 lauréats. Une communication et une prise en considération ont été mises en place pour promouvoir les idées novatrices. Ces 100 idées sont d’ailleurs toujours sous les feux des projecteurs sur la plateforme pulse.edf.com/fr

Les financements, accompagnements, et autres possibilités sont toujours autorisés pour développer les 100 projets de ces start-ups européennes. Les détenteurs de capitaux qui adhérent à la vision d’EDF sur ses projets investissent massivement. Pour cette promotion 2016, l’accent est porté sur l’habitat connecté, la ville bas carbone et la santé connecté (e-santé).

EDF Pulse met l’accent cette année sur un environnement plus confortable et plus respectueux de la nature. L’habitat connecté permettant de réduire les consommations d’énergie. La ville bas carbone permettant de protéger l’environnement et la couche d’ozone. La e-santé permettant de protéger au mieux la population humaine.