Une lettre de motivation est comme son nom l’indique une lettre qui va démontrer vos réelles motivations à intégrer l’entreprise pour le poste proposé. Beaucoup ne savent pas encore comment écrire cette lettre et font l’erreur d’y divulguer des informations qui n’ont rien à voir avec la motivation. Ces dernières nuisent à la candidature au lieu de la renforcer.

Ne pas se surévaluer

Il est bien, voire conseillé de se présenter sous son meilleur jour dans une lettre de motivation en mettant en avant les connaissances et les expériences professionnelles acquises, mais il n’est pas conseillé de raconter des histoires. Les recruteurs ne sont pas idiots au point de vous croire quand vous dites qu’avec vos 2 années d’expérience au poste d’agent commercial, vous allez pouvoir effectuer les missions d’un directeur de vente.

Ne pas donner des informations trop personnelles

Une lettre de motivation n’est pas une lettre de présentation. Oubliez dès aujourd’hui l’idée de mentionner des faits, comme « non-fumeur, veuf ou divorcé ». Ces informations sont à communiquer durant l’entretien d’embauche si et seulement si les recruteurs le demandent.

Ne pas mentionner de références

Tout comme les informations personnelles, les références sont à donner durant l’entretien et non dans la lettre de motivation. Votre motivation se mesure-t-elle par le nombre de références que vous avez? Pas du tout! Mentionnez seulement pourquoi vous voulez intégrer l’entreprise et qu’êtes-vous prêt à faire pour celle-ci.

Ne centrez pas la lettre sur votre petite personne

La plupart des candidats qui n’ont encore que peu d’expériences font l’erreur de parler de leur motivation en général. À moins que ce ne soit une candidature spontanée, parlez du poste pour lequel vous postulez et de l’entreprise, notamment ce qu’elle vous inspire et pourquoi vous l’avez choisi. Ne répétez pas trop souvent le mot « je ».

Ne jamais parler de son ex-employeur

Une lettre de motivation ne concerne que le poste pour lequel vous postulez. Il est inutile de parler de votre ancien poste dans une telle ou une telle entreprise. Ces informations ne devront être communiquées que durant l’entretien, lorsque le recruteur vous demande d’en parler. Évitez de dire du mal de votre ancienne entreprise, car personne ne veut embaucher une personne qui ne tient pas sa langue.

Ne faites pas d’humour

Vous pouvez avoir entendu des lettres de motivations exceptionnelles faites avec humour qui ont cartonné. En revanche, mieux vaut rester sérieux sur le ton et les expressions utilisées pour ne pas faire douter  de votre sérieux.