L’année 2016 a été une année de croissance sur le marché immobilier français. Elle a été marquée par une tendance à la hausse des ventes et des prix, ce qui n’a pas empêché les acheteurs d’être très actifs. La région Île-de-France a connu la hausse la plus significative avec une augmentation de 2,7 % sur le prix des appartements. Dans cet article, nous allons parler de l’état actuel de l’immobilier en France en ce début d’année 2017, tout en nous référant sur la tendance des deux dernières années.

Hausse des prix et des ventes

Dans la continuité de la reprise qui a commencé au début de l’année 2015, 2016 a été marquée par une augmentation de 11 % sur le nombre de transactions de vente. Il s’agit de la hausse la plus significative de ces dix dernières années. Bien que les résultats de fin d’année ne soient pas encore disponibles, mais sur la base des chiffres parues fin septembre, les ventes de maisons anciennes sur l’ensemble de l’Hexagone sont estimées à 838 000 promesses, contre 755 000 douze mois auparavant. Le prix des appartements a aussi augmenté, avec une hausse totale de 1,4 % sur tout le territoire. Il y a de fortes chances que ces tendances se poursuivent au cours du premier trimestre 2017.

Une aubaine pour les acheteurs

Il y a aussi de bonnes nouvelles pour les acheteurs. En effet, aujourd’hui, et depuis 2016, le taux d’intérêt hypothécaire atteint son plus bas niveau depuis 70 ans. Cela offre beaucoup plus de possibilités aux futurs acheteurs. Actuellement, pour la somme de 150 000 €, vous pouvez opter pour un appartement de trois chambres à Toulouse ou de cinq chambres à Brest. Si vous voulez acquérir une maison en Loire-Atlantique, sachez que le prix de l’immobilier sur Nantes au 1er janvier 2017 est de 2700 € par m² en moyenne. Par contre, si vous préférez la Gironde, le prix du m² à Bordeaux est évalué à 3214 €.