Vous avez enfin trouvé le logement qui vous convient. Pourtant, vous hésitez à signer le contrat pour manque de confiance envers le propriétaire ? Cette situation est bien plus fréquente que vous le pensez. Afin de vous convaincre de signer le contrat, prenez connaissance des différentes obligations d’un propriétaire envers son locataire. Imprimez-les et discutez-en avec le proprio avant de signer quoi que ce soit.

Fournir un logement en bon état et sans danger pour les locataires

La loi oblige le propriétaire à fournir un logement qui dispose des éléments de confort permettant au locataire d’en faire un usage normal. Ces éléments ne doivent présenter aucun danger pour la santé des nouveaux habitants. Ce que vous devez faire avant d’emménager est de faire un état des lieux. Si tout vous semble normal, vous avez le feu-vert pour signer le contrat de location. Attention à ce que vous ayez par exemple un bon système de chauffage, un bon éclairage, une bonne isolation, des menuiseries bien faites et des revêtements muraux de bonne qualité. Tout doit bien être en état de marche dans la maison, notamment le chauffe-eau et la chaudière.

S’occuper des grosses réparations et l’usure normale

Voilà pourquoi, vous devez faire un état des lieux avant votre installation définitive dans le nouvel appartement. Si vous n’avez pas de preuves que tel ou tel équipement était déjà en mauvais état au moment de votre emménagement, le propriétaire pourra rejeter la prise en charge de sa réparation en disant que vous l’avez cassé et que la réparation revient à celui qui détruit. Précisons tout de même qu’il n’est effectivement pas responsable de la réparation si vous n’avez pas bien entretenu vos équipements au fil des ans. En tant que locataire vous êtes tenu par la loi de l’entretien de vos équipements en dehors des gros œuvres du bâtiment. Tout ce qui a trait aux vices est aussi du ressort du propriétaire.

Respecter la vie privée de son locataire

Une fois que le contrat est signé, que la clé est remise et que le locataire emménage, le propriétaire ne peut plus pénétrer comme bon lui semble dans son logement mis en location. Il ne pourra pas changer l’accès au logement sans en parler d’abord avec le locataire.