À l’approche de l’hiver, certaines gens sont affectées par ce que les spécialistes appellent « dépression saisonnière ». Ils n’arrivent plus à vivre comme auparavant, parce que tout leur semble fatiguant et stressant. Ils passent la majeure partie de leur temps à se morfondre, à manger des sucreries et à dormir. Bref, c’est une forme de dépression très inquiétante qui ne devrait pas pour autant, être dramatisée.

Les signes de la dépression saisonnière

Tout le monde se sent un peu fatigué à l’annonce de l’arrivée des saisons froides. Rien que l’idée de devoir sortir à nouveau les mentaux, les pulls, les vieux foulards et les bottes du placard est stressante. En revanche, ceux qui sont victimes de la dépression saisonnière ne réagissent pas de la même manière que les gens normaux à l’approche de l’hiver. Ils se sentent tristes en permanence, surtout le matin. Ils ont du mal avec leurs taches au quotidien, ils deviennent irritables et mangent beaucoup de sucreries. Certains gagnent du poids et d’autres en perdent considérablement. Le signe le moins trompeur est la tristesse qui les handicape dans leur travail.

D’où vient la dépression saisonnière ?

Les causes de ce trouble ne sont pas les mêmes chez les individus qui en sont victimes. Ce qui est certain est que la diminution de l’intensité et de la durée de la lumière solaire affecte l’organisme tout entier. La dépression se manifeste sans prévenir et affecte généralement les femmes et les enfants. Heureusement, ce problème n’est pas sans solutions. Il faut consulter un psychothérapeute pour accompagner durant cette période difficile et tout ira pour le mieux.

Déroulement du traitement de la dépression saisonnière

Ce type de dépression nécessite l’intervention d’un psychothérapeute. La personne victime devra être accompagnée tout au long de la période qui lui cause le trouble, mais celui-ci devra aussi être traité de manière à disparaitre complètement. Des médicaments peuvent aider la victime à supporter au mieux les effets non désirés de la dépression, comme des antidépresseurs. En addition à ces médicaments et à la séance de thérapie, une séance de photothérapie pourra aussi être programmée. Il s’agit d’exposer la personne dépressive à la lumière afin de la soulager et afin de lui faire comprendre que l’hiver n’est pas une fatalité.