Le harcèlement au travail qui est également appelé mobbing est un acte passible d’une peine d’emprisonnement dans plusieurs pays, comme la France. En revanche, les victimes ont souvent du mal à faire face à la situation la plupart du temps et les harceleurs sont alors difficiles à arrêter. Si jamais vous vous retrouvez face à une situation de harcèlement, mais que vous hésitez à aller en justice, appliquez les conseils suivants. Ils pourront vous aider à vous relever.

Soyez indifférent (e)

La première règle est de ne pas montrer à l’autre que vous avez peur. Un harceleur se nourrit des émotions que vous dégagez. Dès lors que vous lui montrez de la crainte, il sera content et continuera à vous nuire. Essayez de ce fait de rester indifférent (e) à ses actions. Parlez de manière détachée, restez factuel et ne discutez pas de votre vie personnelle. Vos échanges doivent s’en tenir au travail. Attention à votre langage corporel ! Il ne faut pas qu’il vous trahisse.

Restez vague

Les professionnels appellent cette étape « passage en mode brouillard ». Ce qui signifie que vous adaptez le mode de communication du harceleur. Vous allez vous protéger des attaques sans que cela nuise à votre travail. Lorsqu’il vous rabaisse en vous disant que vous agissez mal par exemple, vous pouvez lui dire « cela dépend », « personne n’est parfait », « ca se discute ». Ne vous renfermez pas tout de suite sur vous-même en vous disant que ça y est, il vous a eu. Répliquez en mode brouillard afin de le perturber.

Argumentez de manière concise

Ne parlez jamais pour ne rien dire devant un harceleur. Tout ce que vous allez dire sera retenu et pourra être utilisé contre vous plus tard. Puis, ne vous rabaissez jamais à présenter des excuses pour des actions qui ne dépendaient pas de vous. Au lieu de dire « je m’excuse, j’aurai dû finir ce dossier depuis longtemps » dites plutôt « je n’aurai pas le temps de terminer ce dossier, car il y a un dossier prioritaire ». Donnez toujours des arguments rationnels et irréfutables.

Restez dans votre couloir

La tendance habituelle est de se fâcher ou de se laisser aller face à un harceleur moral. Ni l’un ni l’autre ne sont de bons comportements à adopter. Ce qu’il faut faire est de rester dans son couloir sans se laisser manipuler. Si vous vous fâchez, il pourra dire que vous avez un caractère rebelle. Si vous restez trop passif, vous passerez pour une cible parfaite jusqu’à la fin de votre contrat. En revanche, si vous adoptez une attitude affirmée, vous n’êtes plus une cible potentielle. Pour ce faire, répondez poliment et restez toujours calme.