Votre employeur vous suggère le paiement par le biais du CESU et vous êtes inquiet de la légalité de cette transaction ? Découvrez dans les lignes qui suivent tout ce que vous devez savoir sur le CESU.

Qu’est-ce que le CESU ?

Il s’agit d’un titre de paiement qui permet de régler les prestations de services à la personne à domicile ou bien à l’extérieur de la maison dans le cadre du prolongement d’une activité à domicile. Tout le monde peut se procurer le CESU qui est disponible à la banque et sur le site de l’Urssaf. Il s’agit d’un chèque emploi service universel qui est composé de plusieurs chèques et de volets sociaux afin de déclarer l’activité.

Les deux types de CESU

Il existe deux types de CESU. Le premier est appelé Cesu déclaratif parce qu’il permet à la personne qui emploie de déclarer la rémunération octroyée au salarié. La déclaration se fait sur le site de l’Urssaf. Le deuxième est appelé Cesu préfinancé puisqu’il s’agit d’une sorte de titre de paiement à montant prédéfini. Il ressemble à un ticket restaurant. Le cesu préfinancé est généralement financé partiellement par une mutuelle, une entreprise ou une collectivité territoriale.

Comment encaisser le CESU

Pour encaisser votre argent, vous devez simplement remplir le chèque Cesu en mentionnant le montant de votre rémunération et en indiquant le nom de votre employeur. Puis, vous allez à la banque. Pour un Cesu préfinancé, l’encaissement est plus compliqué, car vous devez l’envoyer au centre de remboursement des chèques emplois service (Crcesu). Ce centre vous donnera un bordereau ou effectuera un virement sur le compte qui est déclaré. Bref, vous n’aurez donc aucune crainte à avoir concernant le paiement par CESU si vous avez effectué un travail à domicile. Le système n’est valable que pour un emploi de type service à la personne. Il ne permet pas de rémunérer dans le cadre d’un emploi en CDD ou en CDI dans une entreprise.